Voyage gastronomique sur la baie d’Halong

Une soupe de potiron au pain frotté à l’ail, suivi par des rouleaux de printemps aux crevettes de la baie en guise d’amuse-bouche. Puis une salade de fleurs de bananier aux galettes de riz au sésame noir grillées au feu de bois, qu’on ne peut plus réussir. Quatre crevettes géantes cuites à la vapeur perchées sur un verre à pied superbement décoré avec des fleurs en radis blanc, en concombre et en carotte constituent le premier plat, avant de finir sur un filet de bar poêlé sur un lit de mini légumes de printemps. Les plats sortent dans les règles de l’art et font d’abord plaisir aux yeux avant de régaler les papilles. Le tout est complété avec une carte de vins très fournie. Voici le menu de notre premier déjeuner sur le Royal Wing, un des bateaux 5*, mis à l’eau l’an dernier, où l’on a passé une petite croisière avec une nuit dans la légendaire Baie d’Halong.

download (7)

Il y a plusieurs façons pour sillonner le premier site touristique du Vietnam et probablement de toute l’Asie, la Baie du Dragon descendant, signification de son nom en vietnamien. On peut y aller le matin de Hanoi, faire une croisière de quatre heures avec un déjeuner à bord, forcément de fruits de mer, puis repartir pour sa prochaine destination pour les touristes ultra pressés. On peut aussi arriver à Halong, rester dans un hôtel, puis faire une croisière de huit heures le lendemain matin. La plupart de voyageurs optent pour une croisière avec nuit à bord. Petite précision sur la durée: pour une question de commodité, on parle toujours d’une croisière de deux jours une nuit si l’on passe une nuit à bord même si l’embarquement se fait entre midi trente et treize heures trente et le débarquement le lendemain se fait vers onze heures du matin, avec un déjeuner à dix heures du matin (un brunch !). Donc, pour certains voyageurs qui avaient rêvé de la Baie toute une vie et qui voudraient vraiment profiter, il faut absolument prendre un séjour avec deux nuits minimum à bord pour ne pas en vouloir à tort à leur agence de voyage ou à eux-mêmes. Il ne faut pas oublier que les bateaux suivent une rotation et que l’équipage puisse, en deux heures, mettre le bateau au propre et faire toutes les provisions pour accueillir les clients suivants. De surcroît, l’embarquement peut être long à cause de l’affluence en haute saison touristique pour les Européens (la meilleure saison recommandée par les guides de voyages – quoique…), de novembre à mars, sans parler de la nuit qui tombe très tôt (vers 17h30).

Pendant un moment donné, il y avait près de mille bateaux qui opèrent sur la baie, la plupart sont des bateaux en bois donc la construction est inspirée des anciennes jonques avec cabines et commodités. Leur nombre se réduit depuis quelques années car la flotte des bateaux en bois n’est plus renouvelée, les autorités exigent désormais des bateaux en métal pour plus de sécurité, et, par la même occasion, plus de confort. Royal Wings est un de cette nouvelle génération et, tant qu’à faire, les propriétaires n’ont pas lésiné sur les moyens pour satisfaire aux exigences d’une clientèle qui veulent du meilleur pendant leurs vacances.

Quant on balade dans le vieux quartier de Hanoi, on voit parfois des prix pour une croisière Halong de deux jours une nuit en pension complète pour une cinquantaine de dollars. Mais il faut savoir que tout est aussi possible au Vietnam. Ce type de croisière n’est pas réservé pour tous, une règle non dite stipule qu’on n’accepte pas des clients de plus de quarante ans et l’autre règle non dite est qu’il n’existe pas de service après-vente… pas de réclamation d’aucune sorte après la croisière. Mais s’il y a une clientèle qui ne cherche que les prix pour aller à la baie d’Halong, ces petits prix existent.

Celles proposées par les voyagistes en Europe démarrent à partir de 3*, généralement avec les bateaux en bois. C’est un bon compromis de rapport qualité – prix. Les 4* améliorent leur repas et le confort de la cabine. On peut aussi avoir des grands bateaux d’une quinzaine de cabines dans cette catégorie. Certaines compagnies se spécialisent dans les petits bateaux privatisés pour les grandes familles, petits groupes d’amis ou encore couples en voyage de noces. Ils n’ont pas vraiment de catégories, mais l’on peut les mettre dans les 4*.

Et quelles sont les différences pour un bateau 5* ? La présence, l’attention, la compétence et la qualité du personnel sont les premiers critères. On les trouve aussi dans la qualité des équipements des cabines et du bateau, ainsi que la décoration des espaces communs et des cabines. Sur le Royal Wing, toutes les cabines se dotent d’une grande baie vitrée, y compris depuis la très grande salle de bain avec jacuzzi. Ici le personnel est d’une serviabilité surprenante et très naturelle. On s’y sent vraiment très bien car on sent que leur obsession est la perfection du service, et ce, dans le moindre détail. La taille du bateau, une quarantaine de passagers au complet, leur permet d’être tout le temps attentif et présent. Cette taille-là permet aussi certains aménagements que les petits bateaux en bois ne peuvent pas, elle donne notamment suffisamment d’espace pour qu’on ne se sente pas à l’étroit. Et, last but not least, le chef et son équipe peut s’inspirer à une cuisine extrêmement élaborée et variée.

Ce soir, nous avons un buffet avec barbecue. Au menu, filet de bar poêlé, gambas et côte de porc parfaitement grillé, steak extra tendre au feu de bois et coquille Saint Jacques gratinée. Au côté des entrées, on a des salades aux jeunes radis blanc, à la mangue, un potage de poisson ainsi que quelques viandes mijotées en sauce… Le tout est égayé par un staff très efficace, professionnel et dévoué, un vrai plaisir jusqu’à ce gâteau d’anniversaire surpris d’une jeune passagère qui restait toute émue à l’arrivée de toute l’équipe chantant « joyeux anniversaire Lola… ».

Dans cet écrin de l’eau émeraude, de pitons calcaires et d’îlots verdoyant, je me laisse glisser et dorloter pendant ce court séjour aquatique pas comme les autres. J’adore la baie d’Halong et j’y vais à chaque fois où j’ai l’occasion: la première fois, quand j’étais toute petite, dans un bateau de pêcheur, la seconde fois en hélicoptère depuis Hanoi puis balade pendant 4h dans la baie avec un déjeuner de fruits de mer mais à la préparation plutôt rustique avant de revenir à Hanoi, toujours en hélico. La troisième fois j’ai passé une nuit sur un bateau en bois 3* d’une dizaine de cabine. La quatrième fois sur un bateau de balade qui dure encore seulement 4h avec un déjeuner à bord.

J’ai toujours rêvé depuis pouvoir parcourir la baie dans un bateau de pêcheurs en autarcie, tel dans l’Indochine, pendant une semaine… Mais en attendant, cette fois-ci,  j’ai envie d’emmener mes voyageurs dans un parcours gastronomique sur le Royal Wings, superbe bateau de croisière sur la baie d’Halong.

Tag : bateaux de croisière sur la Baie d’Halong, visite de la Baie d’Halong depuis Hanoi, voyage gastronomique, Vietnam.

 

Publicités
Cet article, publié dans Infos, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s