Voyage en Chine: La Grande Muraille de Chine

Vieux de plus de 2000 ans, cette incroyable structure militaire qu’est la Grande Muraille de Chine a marqué un tournant militaire et social du pays. Différentes sections avec chacune leurs particularités sont accessibles depuis Pékin et vaudront une journée d’excursions lors de votre voyage. La meilleure période de visite est Avril et Mai ou Septembre et Octobre.

Exif_JPEG_PICTURE

 

En 220 avant JC, le premier Empereur de Chine Qin Shi Huang fit, d’une succession de murs de protections,  une muraille de défense contre les envahisseurs venus du nord. La construction de la structure continua jusqu’au XII ͤ siècle sous l’Empire Ming où la Grande Muraille devint la plus grande structure militaire au monde pour atteindre une distance totale de plus de 20 000 kilomètres depuis la province d’Hebei à l’est à la province du Gansu à l’ouest.

La Grande Muraille contient différentes structures réparties tout du long entre les allées pour chevaux, les tours de gardes, les différents abris et les forteresses et passages qui le traversent. La grande Muraille reflète d’une part la stratégie politique et militaire de la Chine ancienne ainsi que le passage d’une population nomade à une population plus sédentaire et agricole avec l’établissement de cette frontière. De plus, de nombreux paysans furent réquisitionnés et déplacés pour construire la Muraille en plus des militaires.

La construction de cet édifice aujourd’hui admiré de part le monde fit d’ailleurs à l’époque de nombreuses victimes. Des épouses devinrent veuves et des familles furent séparées Cet édifice aux dimensions démesurées serpentant d’Est en Ouest tel un dragon défendant son territoire est inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 1987. Le temps ainsi que de nombreuses attaques ont fait leur œuvre et  la Grande Muraille a subit de lourd dégâts qui ne purent être réparés depuis lors. De nombreuses portions du tracé n’existent plus aujourd’hui et seul certains sont encore intacts et visitables de nos jours.

Le meilleur moyen de pour parcourir des morceaux de cet incroyable monuments est de partir en excursions depuis Pékin (Beijing). Une journée sera nécessaire pour visiter les sections de Badaling ou Mutianyu tout comme pour Simatai mais son accès est plus compliqué. Badaling, situé à 70km de Beijing, est la partie la mieux conservée et aussi la plus visitée de la Grande Muraille. Cette section de 12km compte 43 tours de garde dont 19 sont accessibles au public. C’est sûrement plus belle partie à visiter et la plus facile d’accès avec un funiculaire, des télécabines ainsi que des allées larges et de hauts murs. Faites attention au faux bus si vous vous rendez an transport public. Certains n’hésitent pas à affréter un bus avec de vrais numéros mais et vous propose de vous emmener sur le site pour un prix exorbitant. Suivez plutôt la queue des bus officiels où vous pourrez régler en espèces ou par carte. Préférez prendre un billet A/R et décider une fois sur place quelle partie du site vous souhaitez voir car les différentes parties sont payantes. Facilement accessible depuis Beijing et presque aussi bien conservé que Badaling, Mutianyu présente l’avantage d’accueillir généralement moins de touristes pour une expérience similaire au tronçon plus connu. Situé à 65km de la capitale, l’environnement verdoyant vous donnera une vue magnifique sur la région une fois sur la Muraille. Plus court, puisque étendue sur 5.4km «seulement», Mutinayu comporte 23 tours de gardes avec des embrasures en arc de cercles et des parapets. Depuis Pékin et la station  Dongzhimen, différents bus vous mèneront sur le site. Une fois aux parkings, vous pourrez monter à pied ou prendre les cabines ou des luges mécaniques.

Contrairement aux 2 autres sections citées plus haut, Simatai a gardé une autre authenticité dans la mesure ou ici, les rénovations successives ont été concentrés sur le renforcement de la structure et non sur l’aspect esthétique du lieu. Moins vert que Mutianyu, le paysage vous offrira une belle vue sur le lac du «Canard Mandarin». Cette section de 5.4 kilomètres comporte, elle, 34 tours de gardes, plus petites que sur les 2 autres sections, et des passages larges et plus étroits. Les murs vue du dessus sont ici beaucoup plus bas qu’ailleurs et certains escaliers sont tellement abrupt qu’il peuvent rendre la visite plus compliquée pour certaines personnes. Afin de préserver au mieux cette section, le nombre de visiteur est limité est il peut être intéressant de réserver sa visite à l’avance. Si vous avez du temps et souhaitez visitez la région, vous pourrez vous rendre sur le site de Jinshanling. Le site se situe à quelques 130km de Pékin et pourra demander une nuit sur place. D’autres sections, Jiankou ou Huanghuacheng, sont aussi accessibles depuis la capitale mais ces parties «sauvages» n’ont subie aucune rénovation et sont pour parties en ruines.

 

Incontournable si vous souhaitez voyager en Chine et en particulier à Pékin, NostalAsie vous concoctera un voyage sur mesure afin que vous puissiez découvrir ce lieu époustouflant. La légende veut que la Muraille soit visible depuis la lune. Si cela à été démenti depuis par certains astronautes, il n’en reste pas moins que c’est bien sur terre que vous aurez la plus vue sur ce monument imposant et majestueux.