Voyage à Macao – Centre historique de Macao

Colonie portugaise pendant près de quarte siècles, Macao ou Macau, malgré la rétrocession à la Chine en 1999, a conservé son charme d’antan. La Région administrative de Macao qui comprend aujourd’hui les villes de Macao, Taipei et Coloane, garde une certaine indépendance vis-à-vis de Pékin. Les lieux historiques de Macao, autre fois port commercial primordiale pour les échanges entre l’orient et l’occident, ont été conservés dans un état tel qu’en vous baladant dans le centre, vous aurez l’impression d’être un peu hors du temps et vous ressentirez la magie d’un lieu qui a longtemps fait fantasmer les voyageurs du monde entier. Du baroudeur au voyageur plus tranquille, nos circuits sur-mesure s’adaptent à vos besoins. Votre agence spécialiste NostalAsie vous concoctera votre voyage sur-mesure à travers Macao pour un séjour réussi.

 Centre ville historique Macao

Retournée sous protectorat de la Chine en 1999, Macao fut administré pendant près de quatre siècles par les portugais. Macao et son centre historique, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, témoignent de la marque qu’a laissé les différentes cultures et traditions portugaises et chinoises qui ont régies l’Etat. En tant port de transit important entre l’Est et l’Ouest, une forteresse ainsi qu’un phare, le plus vieux de Chine, furent construit pour sécuriser le commerce. Macao a longtemps joué un rôle stratégique, politique et économique, entre les puissances occidentales et la chine durant plusieurs siècles avant de voir son importance diminuée au XX ͤ  siècle. Macao représentait un peu d’Europe en Orient et population nombreuse, venue d’Europe principalement, vint s’y installer. L’architecture et le ton coloré des façades, du centre parfaitement conservé, rappellent encore aujourd’hui les années passées sous protectorat portugais.

Ce melting pot  quasi unique en Asie surtout à l’époque en fit un lieu de rencontre et d’évasion pour les personnes de passage dans la région. Ce mélange culturel peut être vu notamment sur la façade des ruines de l’église Saint Paul avec une architecture baroque européenne rehaussée d’ornements décoratifs chinois. La disposition et la taille des rues, larges et droites, menant du port à l’ancienne citadelle alliées au dédale de rues transversales qui parcourent la ville montrent un urbanisme mélangé entre 2 cultures. La coexistence des différentes racines occidentales et orientales retrouvées dans les religions, les coutumes, l’architecture, la gastronomie, etc. sont l’essence même du centre historique de Macao. Malgré l’expansion urbaine de la ville ces dernières décennies, des monuments tels que le phare Guia, le port extérieur à l’est, le temple A-Ma au Sud ou le Mont Forteresse font toujours partie des richesse à découvrir lors de votre voyage. Des influences indiennes sont également sont également visibles sur certains monuments de la ville. Vous visiterez également la caserne mauresque, le théâtre Dom Pdro V, la bibliothèque Sir Robert Ho Tung, le bâtiment Leal Senado, la maison sacré de la pitié, la cathédrale Macao, l’église Sainte Dominique etc.  «Les ruines de Saint Paul» est sûrement le lieu historique le plus visité de la ville. En haut de marche, en fendant la foule nombreuse, vous trouverez la façade avant, encore debout, de l’ancienne église accidentellement détruite dans un incendie en 1835.  La place Senado situé en plein coeur de Macao et son sol fait de vagues noires et blanches est elle entourée de bâtiments coloniaux de différentes couleurs. Vous pourrez profitez du lieu, assis autour de la fontaine. La forteresse du Mont, un des bâtiments anciens les plus larges, fut construite avec l’aide des jésuites entre 1617 et 1626. Aujourd’hui démunie de son arsenal, le bâtiment militaire pouvait contenir à l’époque assez de munitions pour tenir un siège de 2 ans. Le temple A-Ma, temple bouddhiste, taoïste et confucianiste, a lui la particularité d’être antérieur à la colonisation portugaise.