L’expédition, l’alpinisme et l’escalade dans le Pamir et dans le Tiensha

Quel alpiniste n’a pas encore rêvé de conquérir le Pamir ou le Tienshan. Savez-vous que les cinq sommets de plus de 7000 mètres dans l’ex-URSS se trouvent tous au Kirghizstan dans ces deux majestueuses chaînes de montagne ?

Tels les « léopards des neiges » aux temps soviétique, on peut désormais aller à l’assaut des pics de plus de sept milles mètres d’altitudes avec les dates de départ garantis en été.

Le Pamir avec le pic Lénine

ascencion-pic-lenine-habasque1

Situé dans le Pamir à la frontière Kirghizstan et Tadjikistan, à proximité des frontières avec la Chine et l’Afghanistan, le pic Lénine est l’un des cinq sommets à plus de 7000 mètres. Du haut de ses 7134 mètres exactement, il est le troisième plus haut pic au Kirghizstan, et le second plus haut dans le Pamir, après le pic Communisme (7495 mètres), et le troisième est le pic Korzhenevsky (7105 mètres). Parmi les trois le pic Lénine est considéré comme la montagne la plus accessible. Il y a une route qui va presque jusqu’au premier camps de base, situé pratiquement au pied du pic Lénine (à 3800 mètres) permettant ainsi un accès rapide à l’ascension.

Le Tienshan avec le pic Khan Tengri

khan-tengri21

Deux autres sommets se trouvent dans le Tien Shan: le pic Pobeda, Victoire, (7439 mètres) et Khan Tengri (7010 mètres). La belle pyramide de Khan Tengri est sans aucun doute le joyau du Tien Shan, Montagnes Célestes. La chaîne du Tien Shan se trouve un peu à l’écart d’autres chaînes de hautes montagnes en Asie et pas toujours faciles d’accès. Le pic Khan Tengri a été conquis par une expédition soviétique en 1931, par le col d’ouest. Depuis cette époque les équipes russes ont commencé à grimper ses crêtes tous les étés. Il s’agit des élites de grimpeurs russes connus sous le nom léopards de neiges.

Ascension, Pamir, Tienshan, pic Lénine, pic Pobeda, pic Khan Tengri, alpinisme, aventure, Kirghizstan, Tadjikistan, Asie centrale, ex-URSS.

Publicités