Voyage en Arménie : Les Monastères Haghbat et Sanahin

Ces sites byzantins inscrits à l’UNESCO méritent l’attention des voyageurs de passage dans la région de Tirmanian…

Ces deux Monastères byzantins sont des sites historiques d’Arménie inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996 et 2000. Situés dans la région de Tirmanian, au nord du pays, ils furent bâtis entre le Xème et XIIIème siècle lors de la dynastie de Kiurkian.

monastere-tatev

Le duo est reconnu comme étant des édifices possédants une architecture très riche de l’art religieux arménien. En effet, ce type architectural est né d’une association entre l’art religieux byzantin et l’architecture vernaculaire typique de la région.

Haghbat était considéré comme le centre spirituel. Construit autour de l’église de la Sainte-Croix à l’architecture byzantine, le monastère comprend différents bâtiments conventuels qui possèdent une architecture typique caucasienne.

Sanahin était quand à lui considéré comme un centre culturel grâce à son école d’enluminure et de calligraphie renommée. Sa construction a débuté par l’église du Saint-Rédempteur qui a pour base les ruines d’une chapelle du Vème siècle. Ce sont des prêtres arméniens réfugié dans la région qui prirent la décision de bâtir l’église en 966 après avoir fuis des persécutions de l’Empire byzantin.

Aller à Haghbat et Sanahin

Au Nord de l’Arménie dans la région de Tirmanian, les sites sont à environ 3h-3h30 d’Erevan (la capitale) par la route.

Les deux sites étant à 20 minutes (par la route) l’un de l’autre, ils peuvent être associés à la visite des villes à proximité comme Alaverdi, qui est la capitale de la région, et Haghbat.

Donc, n’oubliez pas que si vous passez dans la région de Tirmanian, les Monastères byzantins sont à votre portée et faire une halte pour la journée (ou plus) vous permettra de découvrir un des nombreux sites inscrit à l’UNESCO.

Partez en voyage avec votre spécialiste de l’Arménie NostalAsie et découvrez les Monastères de Haghbat et de Sanahin sur place.

Publicités