Voyage au Cambodge: Le temple Preah Vihear

Depuis toujours, NostalAsie emmène ses clients visitant le Cambodge à ce temple de montagne quelque soit l’accès. Au centre d’un différend long de plus d’un siècle entre la Thaïlande et le Cambodge, le temple de Preah Vihear, situé à la frontière entre ces deux pays, a enfin retrouvé son calme et sa sérénité suite à la décision prise à La Haye en 2013. Et dans la foulée, le site de Preah Vihear a été inscrit l’année suivante au patrimoine mondiale de l’UNESCO.

preah-vihear-temple-images


La frontière tracée il y a un peu plus d’un siècle entre ce qui à l’époque s’appelait le Siam (actuel Thaïlande) et le Cambodge est en partie à l’origine de ce conflit. En effet, si les lois internationales ont officiellement reconnu que le site de Preah Vihear (littéralement tombeau sacré) est situé au Cambodge, le temple se trouve au sein du parc national Khao Phra Wiharn appartenant à la Thaïlande.

Encore peu visité, ce temple, situé au sommet d’une falaise plus de 600m, mérite quelques efforts pour y parvenir. Preah Vihear se situe en effet à 4h de route de Siem Reap. Pour y parvenir, vous devrez emprunter une route construite il y a quelques années seulement mais qu’aucun transport public ne dessert. Vous  opterez donc pour le partage de taxi ou mini bus avec d’autres voyageurs pour le bonheur des rencontres ou louerez votre véhicule avec ou sans guide depuis la ville. L’accès depuis la Thaïlande est redevenu aussi possible depuis la province d’Ubon Ratchathani.

Rappelant par certains aspects les temples d’Angkor, entouré par la jungle ou ce qu’il en reste pour cause de déforestation notamment, cet ensemble de temple représente malgré son éloignement un «Must to see» en voyage au Cambodge. Construit principalement entre le 11ème et le 12ème siècle soit à peu près 300 ans avant Angkor mais à la même période que son voisin thaïlandais de Phanom Rung. Pour certains amoureux du Cambodge, sa situation, niché sur les hauteurs, sa construction en grès, en font un lieu surpassant même le majestueux et renommé site d’Angkor Vat. Preah Vihear, au contraire de la disposition habituelle d’est en ouest des temples au Cambodge est lui construit dans un axe nord-sud ce qui lui confère une luminosité particulière. Il est constitué d’un ensemble de 4 temples dont le temple principal fut la résidence d’un ancien roi Khmer et ses ailes dédiés au pèlerins venus rendre hommage à Shiva.

Etendu sur plus de 800m de long, cet imposant lieu vous impressionnera par ses larges escaliers, plus de 8m de large pour certains, composés de nombreuses marches qui vous guideront lors de votre visite. Vous pourrez y admirer des sculptures de Nagas (serpent) géants en haut des escaliers du temple principal ainsi que des sculptures de lions entre autres vestiges encore intacts.

Un baraquement toutefois sommaire existe également avec des militaires à leur poste plus par devoir que par nécessité. Ils sont aujourd’hui plus occupés à veiller à la montée du drapeau national tout comme leurs homologues thaïlandais ou au respect des règles sur le site par les visiteurs qu’à utiliser leur arme parfois même posée sur une pierre.

Les voyageurs ayant la chance de pouvoir y rester une nuit pourront observer les lumières montant de la ville le soir assis au côté de moines et prendre le café en haut de la falaise et garder un souvenir inoubliable de leur visite.

Publicités