Voyage au Japon : Le festival des feuillages

S’il est bien une période magique pour aller au Japon dans le cadre d’un séjour à la carte au Japon c’est bien l’Automne. A partir du début du mois d’octobre et jusqu’à décembre sont observables les feuillages d’automne « Kôyô ». Durant cette période, les arbres se parent de leurs plus belles couleurs lors de votre voyage en famille ou en individuel au Japon . Les érables vous offrent leurs dégradés de rouges spectaculaires et les ginkgos se parent d’or. Voici les trois plus beaux lieux de Tokyo permettant d’apprécier ce phénomène.

 S’il est bien une période magique pour aller au Japon dans le cadre d’un séjour à la carte au Japon c’est bien l’Automne.

A partir du début du mois d’octobre et jusqu’à décembre sont observables les feuillages d’automne « Kôyô ». Durant cette période, les arbres se parent de leurs plus belles couleurs pour le plaisir de vos yeux. Les érables vous offrent leurs dégradés de rouges spectaculaires et les ginkgos se parent d’or. Voici les trois plus beaux lieux de Tokyo permettant d’apprécier ce phénomène.

Mont Takao (métropole de Tokyo, ville de Hachioji) : mois de novembre                                                                                        

Le « Festival des érables » a lieu chaque année du 1er au 30 novembre. Les visiteurs peuvent contempler la beauté des feuilles automnales, tout en faisant de la randonnée. Cette activité s’appelle « Kôyô Gari ». Si vous voulez participer à des activités, rendez-vous les week-ends et jours fériés, où toutes sortes d’activités sont organisées, comme des démonstrations de confection de poupées (Kokeshi) de Tokyo ou des ventes de saké (Masuzake).

Le Mont Takao se trouve à une courte distance de Tokyo et culmine à 599 mètres, il attire chaque année plus de 2,6 millions de randonneurs, ce qui en fait l’une des montagnes les plus visitées au monde grâce à son ascension facilitée par l’existence d’un funiculaire. C’est un véritable paradis pour la faune et la flore sauvages car il renferme entre 1300 et 1500 espèces de plantes (ce qui équivaut à la flore totale de l’Angleterre) et près de 30% des oiseaux sauvages du Japon.

Parc mémorial commémoratif Shôwa (Tokyo) : mois de novembre                                                                                               

Le parc commémoratif Shôwa a été ouvert en 1983 dans le cadre des festivités organisées à l’occasion du jubilé d’or de l’empereur Shôwa. Sa surface de 165 hectares en fait le plus grand parc de Tokyo.

Ce parc est doté d’une végétation très abondante, et se prête parfaitement à l’admiration des manifestations de la nature au fil des saisons. Il est composé de jardins japonais et de bonsaïs qui permettent de découvrir les techniques de l’art botanique japonais mais aussi de profiter de cette atmosphère relaxante et zen typique de ces jardins traditionnels japonais.

En plus de son patrimoine naturel, le Parc commémoratif de la Shôwa cache de nombreuses infrastructures sportives ou restauratrices, vous pourrez y louer des vélos, des bateaux, séjourner au centre sportif, ou bien découvrir des mets dans les restaurants ou profiter des barbecues en plein air mis à disposition….

Durant le mois de novembre, en plein automne, les feuilles des ginkgos biloba jaunissent jusqu’à obtenir une teinte dorée. Trois endroits dans le parc sont favorables à l’observation de cette transformation naturelle : « l’allée des ginkgos de la place Undo » composée d’une rangée de 98 ginkgos, le « Canal » d’une longueur de 200 mètres et regroupant 106 arbres, et enfin, « les érables du jardin japonais » qui couvrent une surface de 6 hectares avec plus de 300 spécimens.

Jardin extérieur du sanctuaire Meiji (Quartier de Minato) : Fin novembre à début décembre.                            

Le quartier de Minato est avant tout le cœur économique et diplomatique de Tokyo. Mais il est aussi un lieu où l’on peut se promener à travers les jardins et les parcs afin d’apprécier une nature japonaise changeante.

Le jardin extérieur du sanctuaire Meiji possède une allée majestueuse de ginkgo biloba, qui s’étire sur près de 300 mètres et en fait sa renommée. A l’automne, vous aurez l’impression de passer sous un tunnel mordoré créé par les dégradés ambrés du feuillage des 146 arbres. Cette allée fut créée en 1923, après une sélection parmi les 1600 ginkgos présents dans le parc, qui furent spécialement replantés à cet effet. Le festival Ichô (festival des ginkgos bilobas) se tient chaque année de mi-novembre à début décembre. Des échoppes proposant des spécialités régionales ainsi que des acrobates envahissent alors le parc, transformant le lieu en un centre culturel et artistique éphémère.

Elaborez avec notre aide votre voyage sur mesure au Japon afin de profiter de ce spectacle!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s