Corée du Nord – Mai 2014 par Mr M.

Manggyongdae native home of President Kim Il Sung 1

Dimanche :  

Vol sans problème et arrivée à l’heure à Beijing, étape obligatoire pour obtenir son visa d’entrée en Corée du Nord. Hôtel inconnu des chauffeurs de taxi. Après traduction en Mandarin, un chauffeur extrêmement sympa me conduit au Beijing Days Hôtels. Pas de chance, deux hôtels portent le même nom. Le réceptionniste a donné des directives à un nouveau taxi. Qui me mènera enfin à bon port. Rien à redire sur l’hôtel si ce n’est qu’il est situé dans un coin perdu et surtout au bout de la piste de l’aéroport. A 17h précise, Mr. Ch. Ch. arrive à l’hôtel pour me fournir le précieux sésame sous la forme du visa pour la Corée du nord… Une inquiétude de moins pour la poursuite du voyage.

 Lundi :

Beijing Airport Terminal 2, Vol : JS 152 pour Pyeongyang parfaitement à l’heure et très bon vol. Arrivée à Pyeongyang dans un aéroport en travaux, réception dans un grand hangar à côté du bâtiment en travaux. Les arrivées à droite et les départs à gauche, le tout un peu mélangé. Mais vu le trafic cela ne pose pas de problème. Petite appréhension concernant les formalités d’entrée et de douane. Pas de problème, tout se passe rapidement. Seule question du douanier : « Avez-vous un téléphone ? » « Oui » « Bon. » Après ces formalités, accueil par deux guides et un chauffeur et en route pour la capitale avec arrêt vers l’arc de triomphe érigé en l’honneur de Kim Il Sung, puis arrivée à l’hôtel Yanggakdo (47 étages) situé sur une île au milieu de la rivière. Jolie chambre au 32ème. Vue magnifique sur la ville. Quelques bières (délicieuses) servie avec du poisson séché (surprenant mais très bon) pour faire plus ample connaissance avec les guides et organiser le séjour selon mes désirs.

 Mardi :

Corée Nord dae-sajin_5Petit-déjeuner et départ en ville. Pour commencer, il parait qu’il est de bon ton d’aller rendre hommage au « grand fondateur de la nation », pourquoi pas. Arrivée à Mansudae, achat d’un bouquet de fleurs pour le déposer aux pieds des statues de Kim Il Sung et Kim Jong Il. On nage en pleine idolâtrie ! Mais bon… Cette obligation effectuée, départ pour une visite de la ville : immense avec de très larges avenues et assez peu de circulation. Pyongyang ayant été détruite par les bombardements pas de vieux quartiers historiques, mais une ville qui se veut moderne avec de grands immeubles et une recherche esthétique certaine.

Visite du musé du chemin de fer à 10h (et pas à 10h moins cinq). Des salles immenses, mais il s’agit plutôt du musée des photos de Kim Il Sung et des trains. En exposition, six véhicules (ayant transportés le grand leader), un immense diaporama de trente mètres de long sur cinq de haut est le clou de l’exposition. Impressionnant !

Visite du métro : en fait deux stations monumentales de grandes beautés qui n’ont rien à envier au métro de Moscou pourtant réputé. Les autres stations sont purement fonctionnelles mais toutes enterrées à 100 – 150 mètres pour servir d’abris anti aérien et anti atomique !!!

Mercredi :

Visite du musée du métro, comme pour le musée du chemin de fer, il est consacré au « grand leader » qui à fait ceci, qui à fait cela… Egalement, immense diaporama digne d’intérêt.

Corée du Nord 2014 295Proposition acceptée d’un dîner avec plat traditionnel. Très bon repas composé de plusieurs plats de viande de chien. (Le meilleur à mon goût : l’échine)

Demande embarrassante au guide : « Où puis-je trouver des cartes postales pour envoyer aux amis ? » La réponse est arrivée le lendemain : Au musée du timbre !

La dame au guichet s’est démenée comme une belle diablesse pour me trouver des timbres avec un motif ferroviaire, et comme les timbres nord-coréens n’ont pas de colle au verso, c’est elle qui s’est proposée pour mettre de la colle avec un stick sur la trentaine de timbres achetées. Encore merci Madame pour votre gentillesse et votre sourire.

Debout à cinq heures pour prendre le taxi de six heures dix. Grosse surprise à la gare de Pyeongyang de trouver le train à touristes composé de voitures suisses (BLS première classe) un wagon lit ! Et une voiture restaurant. Bien qu’accusant une grosse cinquantaine d’années, les compartiments des voitures BLS sont quasis comme neufs et d’origine. Voyage tranquille dans de très beaux paysages campagnards. Bon déjeuner copieux au WR. Arrivée à Hamhung en longeant le dépôt de la voie étroite. Hôtel Ma Jon, tout neuf, digne d’un 5 étoiles européen. Immense plage (désertique) devant l’hôtel. Splendide !

 Jeudi :

C'est bon et beau !Après le petit-déjeuner, visite d’une usine de fabrication d’engrais azotés. (Retour cinquante ans en arrière) Visite d’une maison traditionnelle avec un parc magnifique. Bien qu’à proximité de la route, un calme et une quiétude absolus.

Trois heures de train pour se rendre à Wonsan. D’autres paysages, moins montagneux. Brève visite de la gare primitive de Wonsan et de l’ «hôtel de la gare » où Kim Il Sung a passé deux nuits. Derrière la gare, un petit local où sont exposées la locomotive et une voiture utilisées par… … … Kim Il Sung.

Hôtel Dongmyong. Parfaitement situé mais pas terrible, il a certainement connu des jours meilleurs. Petite marche sur la digue qui permet de rejoindre le phare protégeant la baie. Souper poissons dans un restaurant local. RAS.

 Vendredi :

Retour en train à Pyeongyang par le même itinéraire qu’à l’aller, petit-déjeuner et déjeuner au WR, arrivée dans la capitale en mi – après-midi.

Montée en haut du monument « Juche » 170m. Vue splendide sur la ville.

Souper : Fondue coréenne. Surprenant mais très bon.

 Samedi :

Départ en voiture pour les monts Myohang par l’autoroute, trois heures de route.

Visite de « Friendship Exhibition ». En fait l’exposition des cadeaux d’état. Immenses salles creusées dans la montagne. Propreté impeccable, pas l’ombre d’un grain de poussière. Il est vrai qu’après avoir passé le portique de sécurité il est nécessaire de chausser les patins.

Déjeuner, puis à quelques kilomètres. Le Pohyon temple : temple bouddhiste de 1042, très joli parc entourant le temple.

Retour à Pyeonyang. Souper avec plat typique nord-coréens : spaghettis froids, bons mais terriblement épicés.

Corée Nord Juche tower

Dimanche :

Départ de la gare de Pyeongyang à 10h40. Tain pour la frontière chinoise de Sinuiji/Dandong seules une voiture coréenne et une voiture chinoise traversent la rivière Yalu qui fait frontière entre les deux pays. Voyage sous un véritable déluge. Formalités de douane sans problème, mais longues.

Dandong : retour au 21ème siècle, gare ultra moderne. Récupération du billet de tain pour Beijing. Voyage sans problème dans une voiture classe couchée dure et arrivée parfaitement à l’heure à Beijing.

 Lundi – Mardi Beijing, Chine:

Deux jours en ville, cause : avion supprimé. Visite de la nouvelle zone commerciale de Quianmen, des musées du chemin de fer, du parc olympique, shopping etc. etc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s