Voyage au Vietnam: La montagne du Nord Est (région de Hà-giang)

La région de Hà Giang au nord du Vietnam, à un peu plus de 300 kilomètres au nord d’Hanoi, reste encore peu impactée par le tourisme, mais plus pour longtemps car c’est déjà bien plébiscité par les visiteurs locaux. Plus difficile d’accès, cette région partage près de trois cents kilomètres de frontières avec la Chine, et a développé ses infrastructures et le tourisme plus tardivement que d’autres régions du pays. Des efforts ont été faits par les autorités locales et régionales pour reconstruire des routes pour faciliter l’accessibilité aux différents lieux mais l’offre hôtelière reste encore réduite dans la plupart des villes pour l’instant.

Vietnam ha-giang

Le lieu le plus reculé et peut-être le plus beau de la province d’Hà Giang est le plateau de Dong Van Karst, désigné en 2010 par l’UNESCO comme l’un des 77 sites  relevant d’une importance géologique et d’un héritage culturel. Différents villages se nichent dans cette formation géologique, vieille de près de 400 millions d’années, tel que la région Lung Cu, regroupant 9 villages, connue pour de nombreuses spécialités culinaires. Vous goûterez par exemple de l’alcool de miel ou de maïs et dégusterez la soupe de buffle, le thang co. Vous reconnaîtrez la tour du drapeau de loin au sommet du mont du dragon, marquant la frontière avec la Chine.

Depuis la ville de Dong Van, vous vous rendrez à Meo Vac situé à 1500m d’altitude. Encore un endroit avec des points de vue magnifique sur la montagne. Si vous y venez le dimanche, vous pourrez flâner dans le marché juste à l’extérieur de la ville où se vendent fruits, légumes, plats mais aussi des animaux. C’est le lieu de rencontre hebdomadaire des populations locales. A une vingtaine de kilomètres de là, se tient un marché surprenant, le 27ème jour du 3ème mois de l’année lunaire: «le marché de l’amour». Ce marché permet aux célibataires de trouver un/une partenaire ou aux couples de changer de partenaire. L’éloignement des villages à une certaine époque et le nombre d’ethnies minoritaires dans la région a peut-être poussé à la création de ce marché mais là ce n’est que supposition.

La route de Ma Pi Leng surnommé le “grand mur” du Vietnam fait désormais partie du patrimoine national et est un site incontournable en visite dans la région. Cette route en lacets dans les montagnes de 20 kilomètres tracée sur des pentes abruptes et au dessus de falaises à pic rappelle sûrement la route de la mort en Bolivie ou encore la Cuesta del Obispo en Argentine.

Un autre lieu intéressant de la région à visiter est la demeure de la famille Vuong dont le patriarche, Vuong Chi Sinh, le Roi des H’mong, personnage quasiment légendaire de la région, situé dans la localité de Xa Phin à près de 24 kilomètres de Dong Van. Sa localisation à 1600 mètres d’altitude et son architecture en font un lieu particulier. Le bâtiment a été classé en 1993. La maison est divisée en 3 parties réparties sur un peu plus de 1000m² en 64 pièces. Elle a été le fruit du savoir-faire d’architecte chinois et d’ouvriers H’Mong.

Près de la ville d’Hà-giang, se trouve le lac Noong ou lors de décrus pour apercevrez des pêcheurs les pieds dans l’eau au milieu du lac.

La meilleure période pour visiter la région serra d’octobre à avril. Pour certains endroits reculés de la province, vous devrez avoir un permis aux autorités locales d’Hà Giang. Pour vous y rendre depuis Hanoi, la meilleure solution reste la voiture particulière, une 4*4 de préférence. On peut aussi faire des randonnées pour atteindre certains points de vue ou villages peu accessibles par la route.

Encore peu visitée et méconnue, la région de Hà Giang mérite un petit détour de quelques jours.