Voyage en Géorgie : Les vignobles

You know already about French wines, but maybe not about Georgia wines! La Géorgie est le berceau de la viticulture mondiale, plus de 500 cépages autochtones y sont cultivés. Peu de touristes, la Géorgie, une ancienne république soviétique, offre les plus beaux paysages avec ses gorges de Darial, ses villes troglodytes de Vardzia et d’Ouplistsikhe, sans oublier la douceur de sa côte sur la mer Noire. Elle offre aussi les meilleurs vins des vignobles sur les flancs du massif du paysage grandiose du Caucase. NostalAsie vous invite à y découvrir la viticulture la plus ancienne du monde lors de votre voyage    en Géorgie.

 Voyage en Géorgie - Vignobles 2

Pour les Géorgiens, le vin est sacré. Les vignobles se sont implantés essentiellement dans la Kakhétie, région de sud-ouest de la Géorgie dans le Caucase et les vignes couvrent actuellement 100 000 hectares, bénéficiant de sols et de conditions favorables. La plus grande partie des vins est vinifiée encore selon la méthode ancestrale quasi-biblique, où le travail humain et l’utilisation des kvevris, traditionnelles jarres en terre cuite, ont toute leur place.

kvevri

La viticulture est profondement ancrée dans l’histoire, la culture et l’économie de la Géorgie, la production viticole y occupe une large place. On pense que c’est dans les vallées fertiles de ce pays que la culture de la vigne aurait fait sa première apparition au monde. Des recherches archéologiques dans le village de Telavi ont mis à jour des pépins de raisins âgés de 8000 ans, découverts dans des cruches à vin de céramique du même âge ! Au XVIIe siècle, le célèbre voyageur français Jean Chardin, écrivait à propos de la Géorgie : «Il n’est pas de pays où l’on boive davantage et de meilleur vin». Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que.

Selon la « règle Kakhétienne », tout au long de l’été, chaque viticulteur aménage son marani (cuve à vin) constitué de troncs d’arbre évidés, à l’ombre des lauriers, dans lequel les raisins sont apportés dans de longs paniers coniques. À côté, les kvevri, enfouis dans le sol jusqu’au col sont nettoyés avec un bouchon de paille et remplis avec le raisin foulé. Celui-ci va fermenter au frais et rester sous terre tout l’hiver. Au printemps le vin est transvasé dans d’autres kvevri, tandis qu’est laissé dans la première jarre le marc (peaux et rafles). Le vin pouvait se conserver presque indéfiniment et peu le savent, cette méthode est inscrite au patrimoine culturel de l’UNESCO.

 Voyage en Géorgie - Vignobles 3

En Géorgie les vins se distinguent par leur nez puissant et leur forte teneur en tanins, leur arôme caractéristique et leur saveur unique.  Parmi eux le gourdjaani et le tsinandali qui sont des vins blancs, ainsi que les napureouli, mukuzani et mzane qui sont vinifiés en rouge. C’est plus que du vin mais une tranche de vie que vous offrent les viticulteurs géorgiens, nous vous conseillons des vins et des lieux uniques où partager un moment avec ces gens pleins de joie de vivre.

Véritable savoir faire et tradition, ne manquez pas de faire un tour dans les vignobles les plus anciens du monde. Découvrez les paysages de la Géorgie Occidentale séparés des paysages de la Géorgie Orientale par la chaîne de montagnes Likhi. C’est là que se trouve la région de Kakhétie, passage obligé de tout voyage en Géorgie. Admirez la fameuse fabrication ancestrale des vins, et goûtez-les, avec modération bien sûr. Votre séjour sur-mesure en Géorgie avec NostalAsie va réveiller tous vos sens.

 Voyage en Georgie - MONASTERE D’ALAVERDI

Vous recherchez quelques bonnes adresses lors de votre prochain circuit en Géorgie pour faire la Route du vin ? NostalAsie vous en a sélectionné quelques unes :

LES CAVES DU MONASTERE D’ALAVERDI

La première cave du Monastère d’Alaverdi date de 1011. Après une interruption d’activité pendant la période communiste, les moines ont reconstruit un nouveau chai et replanté des vignes. Aujourd’hui Frère Gerasim prend soin de la cave et des vins vinifiés en kvevri. Ultra traditionnels, les blancs d’Alaverdi étonnent par leur profondeur et leur puissance.

LES CAVES DE CHVENI GHVINO

Proche de la frontière Azérie, en Kakhétie, Soliko Tsaishvili est professeur d’Allemand à la retraite. Bien qu’il n’ait jamais cessé de faire du vin, il s’y emploie aujourd’hui à plein temps. Il ne produit que des blancs de macération.

LE VIN D’IAGO

Le Lago Bitarishvili vit au centre de la Géorgie, à quelques kilomètres de la frontière de l’Ossétie du sud. Sa production est infime, à peine 2000 bouteilles. Ses blancs avec ou sans macération sont des perles de précision et de finesse.

LE MARANI DE GAIOZ

Gaioz vit en Iméréthie, à l’ouest de la Géorgie. Cette région montagneuse est plus fraiche et verte que les vignobles de l’est. Les vins y sont donc plus frais et légers qu’en Kakhétie, son rouge issu d’un kvevri est fin et léger.

Voyage en Géorgie, Asie, vins, vignobles, processus de fabrication, circuit, mer Noire, Caucase

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s