Voyage au Japon: Hiroshima

« Hiroshima, mon amour », tel pourrait être le titre d’un de vos voyages sur mesure dans l’une des plus belles provinces du Japon. Tour à tour naturelle, historique, traditionnelle et dynamique, votre séjour à la carte à Hiroshima saura vous offrir le Japon dans toute sa splendeur.

Miyajima :

P1060700

P1060710

L’île des Dieux porte bien son nom. Nichée au creux d’un port naturel, le sanctuaire sacré d’Itsukishima s’ouvre sur un torii, un portail qui marque l’entrée des sanctuaires shintoïstes. La nature qui entoure le sanctuaire est majestueuse en toute saison et souligne la beauté des temples, pagodes et Bouddhas qui s’offrent à la vue des visiteurs. Ne partez pas sans avoir goûter le manju, gâteau en forme de feuille d’érable, fraîchement cuit pour vous dans la rue.

Dôme de la bombe A :

P1060358

Symbole de la bombe atomique qui détruisit la ville en 1945, le dôme est le seul bâtiment ayant résisté au souffle. Grâce à la persistance du peuple japonais et des habitants de la ville, Hiroshima se reconstruisit petit à petit jusqu’à devenir l’une des grandes métropoles japonaises. Un mémorial et un parc de la Paix on été construit à son alentour afin de commémorer la paix dans le monde et rappeler la concorde entre les nations.

Château d’Hiroshima :

404px-HiroshimaCastle

Véritable château japonais de style médiéval, le château d’Hiroshima impose par son architecture. Construit au XVIème siècle, il était la demeure du daimyo local avant de servir d’annexe pour l’armée impériale après la restauration Meiji. Trésor national du Japon, il fait le ravissement de ses visiteurs qui ne se lassent pas de visiter « le château de la carpe », un petit surnom dû à la couleur noire de ses tuiles, semblables à celles d’une carpe.

Les sources thermales :

P1060432

Il ne sera pas de bons tons que de visiter Hiroshima sans s’être délassé dans ses sources chaudes. Véritable institution au Japon, les bains d’eau chaude relèvent autant de l’esthétique, de la pratique que de l’art. Il faut se frotter vigoureusement le corps pour chasser les mauvais esprits et dégager les impuretés, avant de se plonger dans des bains progressivement chaud et alors, il ne reste plus qu’à savourer un vrai moment de détente.

Envie de visiter le Japon et passer par Hiroshima ? Contactez Nostalasie, votre agence spécialiste de l’Asie, nous créérons votre voyage à la carte au Japon en respectant toutes vos envies.

Venez nous rencontrer ce week-end du 20 au 23 mars au salon MAP (le Monde à Paris) à la porte de Versailles, sur le stand de l’Office National du Tourisme Japonais! Nous aurons le plaisir de vous y recevoir.


 On ne fait plus d’éloges sur la cuisine japonaise, mais ce qu’on sait un peu moins, comme en France, ce sont les cuisines régionales qui regorgent de bonnes surprises et de richesses. La preuve? Michelin a consacré un guide entier aux bonheurs du palais à cette région donnant sur la Mer Intérieure, en japonais et, depuis peu, en anglais!

« Le site internet en anglais du « Guide Michelin Hiroshima 2013 Edition Spéciale » est en ligne depuis le 18 juillet 2013. Il est accessible depuis la bannière qui se trouve en haut du site officiel de l’Office de Tourisme de la préfecture de Hiroshima (fr.visithiroshima.net).

Outre les restaurants délivrant une cuisine à base des produits frais de la terre et de la mer de la région de la mer intérieure de Seto, le guide présente également des restaurants d’okonomiyaki, d’anguille, d’huîtres. Hiroshima ne se cantonne pas aux lieux touristiques que sont Miyajima ou le Parc du Mémorial de la Paix, inscrits au patrimoine mondial: Hiroshima, c’est aussi une cuisine raffinée.« 

michelin

Un vrai émerveillement, le premier voyage au Japon, pays du soleil levant : En une dizaine de jours, l’itinéraire Prélude transporte le voyageur au gré des sites incontournables du Japon. Ce circuit explore la côte Est de l’île principale de Honshu avec la mégalopole Tokyo, le Mont Fuji, une escale à Hakoné pour tenter un bain thermal typique ainsi que Kyoto et l’âme japonaise ancestrale pour finir par Osaka. Si le temps le permet, Kyoto et ses 1800 temples peuvent nécessiter trois jours de visite et Tokyo une semaine pour saisir la frénésie qui règne dans la capitale japonaise. Des extensions à Hiroshima, Miyajima sont possibles. Les Fugues s’aventurent dans l’Ouest de Honshu pour découvrir le Japon champêtre. Les autres îles du pays moins touristiques valent le détour : Hokkaido, ses parcs nationaux et sa gastronomie ou Kyushu, ses sources et ses plages, l’intérêt est qu’on peut y conduire. L’excellente infrastructure du pays permet au voyageur d’opter pour la formule Estampe et voyager en toute liberté.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s