Voyage en Indonésie: Ensemble de Prambanan

L’Indonésie a le charme d’allier et l’avantage la beauté des plages paradisiaques des stations balnéaires et des nombreuses îles que comptent le pays à de nombreux sites culturels et historiques, pour certains classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. L’ensemble de temple de Borobudur ou celui de Prambanan, le parc national de Komodo et ses célèbres dragons ou encore le site archéologiques des 1ers hommes de Sangiran font parties des sites incontournables de votre voyage avec NostalAsie. Du baroudeur au voyageur plus tranquille, nos circuits sur-mesure s’adaptent à vos besoins. Votre agence NostalAsie vous concoctera votre voyage sur-mesure à travers l’Indonésie pour un séjour réussi.

Indonésie Prambanan

A à peine 2h30 de Borobudur, Prambanan est l’un des plus imposants temples hindouistes d’Asie du sud-est. Prambanan, construit en forme de mandala, vu du dessus, fait partie d’un ensemble de temples très visité mais où la foule est plus diffuse qu’à Borobudur ou les gens se concentrent souvent sur l’endroit le plus haut de l’édifice.  Vous pourrez aussi voir ou entendre le nom de Roro Jonggrang donné localement au lieu pour rappeler le nom d’une princesse voué à être marié sans son consentement au prince du royaume ennemi et meurtrier de son père. Contre cette union, la princesse demanda à son futur époux de lui construire 1000 temples en une nuit afin devenir sa femme. Le jeune prince s’exécuta. Grâce à une magie puissante et à l’aide des esprit de la terre, il en construit 999 avant l’aube et était sur le point de finir le millième. La princesse pris alors peur et demanda à ses servantes de se mettre au travail en allumant un grand feu et battre le riz, traditionnellement fait au lever du jour. La fumée et la lumière du feu réveilla les coq qui se mirent à chanter comme au matin ce qui fit fuir les esprit ce qui empêcha le prince de terminer sa tâche. Celui-ci appris le subterfuge et furieux, il transforma en statue de pierre la princesse qui vint orner le 1000ème temple finalement terminé. Aujourd’hui, cette légende est encore souvent évoquée pour parler de Prambanan même si le nombre de temple est très inférieur à la légende sur le site. Quoique très imagée cette histoire rappellerait une vraie lutte de territoire qui exista à l’époque de la construction du temple entre 2 royaumes de la région.

L’ensemble de temples est constitué de 3 principaux temples dédiés aux 3 grandes divinités hindoues que sont Brahma (créateur), Vishnu (conservateur) et Shiva (destructeur), symboles de Trimurti dans la croyance hindou. L’origine des 250 édifices, de tailles variées, remonterait au 9ème siècle où un prince hindou de la dynastie Sanjaya, suite à son mariage, aurait décider la construction des ces temples. Utilisé pour les cérémonies religieuses jusqu’au 10ème siècle il tomba peu à peu en désuétude suite au transfert de l’autorité vers l’est de Java jusqu’à être partiellement détruit au cours d’un tremblement de terre au 16ème siècle. Après avoir été e partie pillé comme Borobudur lors de l’occupation hollandaise, la restauration des temples commença réellement dans les années 30 pour se poursuivre encore aujourd’hui. Le site est entre temps devenu Patrimoine Mondial de l’UNESCO.  La marche est le meilleur moyen pour vous déplacez entre les nombreux temples mais vous pourrez optez pour le vélo pour faire le tour du parc environnant.

Proche de Prambanan, vous pourrez également découvrir le temple Sewu, moins impressionnant mais tout aussi intéressant et plus calme. Le temple Sambisari, découvert en 1966 et enterré sous terre durant des siècles, est également un point d’arrêt à marquer. Malgré la taille des 2 sites, il est possible de visiter Borobudur en s’y rendant à l’aube puis à Prambanan pour le reste de la journée et profiter du coucher de soleil avant de retourner probablement à Yogyakarta, la ville principale de la région.

Publicités