Voyage en Corée du Sud – Extrait d’un carnet

Ginseng - Voyage en Corée du Sud 3Le printemps est arrivé ! Les villages, les montagnes et les temples coréens se réveillent après un long hiver dans ses plus beaux habits : la floraison des azalées et des pruniers, puis, plus tard, les cerisiers. On nettoie les extérieurs des maisons, songe les pots de kimchi, finalise la dernière taille des arbustes, vérifie les armatures des champs de ginseng

58-4Faire une offrande en mettant son ex-voto sur une tuile Yin&Yang servant à la restauration des magnifiques toitures du temple de Haeinsa, contempler le Mont Sorak sous les vives couleurs de l’automne, être ébloui devant l’expression exquise du Bouddha de Sokkuram, partir en randonnée dans l’un des vingt parcs nationaux, déguster un pulgogi, le fameux barbecue coréen en version originale, avec les nombreux accompagnements qui varient d’une maison à l’autre ou tout simplement flâner dans ces nombreux marchés de Séoul pour partager la vie quotidienne des Séoulites… Pays à faible superficie, une petite dizaine de jours suffirait à humecter cette âme coréenne si différente des autres peuples de l’Asie lointaine.

La Corée du Sud est décliné en dizaines de façon de découvrir, nous vous présentons ici ces deux exemples exclusifs d’un voyage sur-mesure siglée NostalAsie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s