Voyage au cœur de la « Fête des couleurs » de l’Inde

La Holi होली, parfois appelée « fête des couleurs » ou Phalgunotsava est une fête hindoue qui se déroule lors de l’équinoxe de printemps (entre le 19 et le 21 Mars). Ce festival de couleurs tient son origine d’une autre fête : la Vasanthotsavam, qui était à la fois un sacre du printemps mais aussi une célébration de la fertilité. La Holi est fêtée dans tout le pays durant deux jours au cours de la pleine lune du mois de Phalguna du calendrier hindou, ce qui correspond à février-mars. Elle est dédiée à deux divinités, Krishna au nord (divinité centrale de l’hindouisme) et Kâma au sud (divinité du désir amoureux).

Holi-Festival-India-2

Cette fête est célébrée avec une ferveur particulière en Odisha (ex-Orissa) et dans la région de Mathurâ, qui est la ville de naissance de Krishna. D’immenses feux de joie sont allumés dans toutes les villes de l’Inde. Les braises sont récupérées par les habitants, qui s’en servent ensuite pour allumer un feu chez eux. Ces feux sont allumés afin de rappeler la crémation de Holîka, démone brûlée vive par le dieux Vishnu. C’est d’ailleurs de son prénom que vient le nom de la fête : Holi.

Le lendemain, connu sous le nom de Rangapanchami, la couleur prend le relais. Au son des percussions, ou des chants populaires, les gens, habillés de blanc, dansent et défilent dans les rues avec des pigments de couleurs qu’ils se jettent l’un à l’autre. Il est d’usage de s’excuser, après avoir sacrifié au rite coloré, par « Bura na mano, Holî hai » (« Ne soyez pas fâché, c’est la Holi » en hindi).

Les pigments qu’ils se jettent ont une signification bien précise : le vert pour l’harmonie, l’orange pour l’optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l’amour.

holi

Cliquez ici pour visionner une magnifique vidéo de la Holi en slow motion

Durant le Holi, les barrières sociales tombent et le système de caste, pourtant interdit mais bien présent dans la société indienne, tombe dans une ferveur générale. Holi devient la fête de la réjouissance collective, de repas partagés entre tous et d’égalité devant les dieux. Selon l’écrivain indianiste Alain Daniélou, la fête de Holi c’est « le jour où toutes les castes se mêlent, où les inférieurs ont le droit d’insulter tous ceux devant qui ils ont dû s’incliner pendant toute l’année ».

Holi-le-festival-des-couleurs-Inde-photo-08

Si vous souhaitez voir cette fête de vos propres yeux en vous rendant en Inde, cliquez ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s