Voyage en Thaïlande: Le Complexe forestier de Dong Phayayen-Khao Yai

On pourrait presque diviser la Thaïlande en 3 parties, le Sud, populaire pour ses îles et ses plages, Bangkok, la capitale grouillante et le Nord où se trouvent la plupart des sites historiques et culturels du pays. Accessible facilement depuis Bangkok, les villes du nord recèlent des lieux à forte valeur historique dont certains classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Du baroudeur au voyageur plus tranquille, nos circuits sur-mesure s’adaptent à vos besoins. Votre agence NostalAsie vous concoctera votre voyage sur-mesure à travers la Thaïlande pour un séjour réussi.

Thailande khao yai

Habitat de plus de 800 espèces animales dont 112 espèces de mammifères, 392 espèces d’oiseaux et 200 espèces de reptiles et amphibiens, le parc forestier de Dong Phayayen-Khao Yai (DPKY-FC), établit en 1962, inscrit au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO, s’étend sur 2168 km² entre le Parc National Ta Pharya, la  frontière cambodgienne à l’est et le Parc National Khao Yai à l’ouest. Le complexe forestier est divisé en 5 zones protégées distinctes: le Parc National Kha Yai, le Parc National Thap Lan, le Parc National Pang Sida, le Parc National ta Phraya et le sanctuaire sauvage Dong Yai. Internationalement reconnu pour la préservation d’espèces en voie de disparition comme le crocodile de siam ou d’espèces en dangers tels l’éléphant d’Asie, le tigre, le chat-léopard ou le banteng ainsi que 19 autres espèces vulnérables. Le complexe forestier joue également un grand rôle dans l’approvisionnement en eau de rivières majeures de la Thaïlande grâce aux importantes chutes de pluie dans la région et l’interconnexion entre les rivières dans le parc. Situé sur en partie sur un haut plateau et présentant également un profil vallonné avec des différences de niveau entre 400 et 1000 mètres d’altitude, le point culminant étant le Khao Rom à 1351 mètres, el complexe forestier présente tous les

atouts pour conserver une faune et une flore importante et diverses dans les meilleurs conditions.

Situé à 3 heures de Bangkok, vous pourrez visiter le parc forestier de Dong Phayayen-Khao Yai toute l’année mais certaines périodes seront toutefois plus propices que d’autres selon les espèces que vous souhaitez observer. Si vous voulez observez les oiseaux par exemple, la meilleur saison sera plutôt pendant la saison sèche et les mois de Mars-Avril durant la migration des grands oiseaux. Le meilleur moment pour observer les reptiles est au mois de Mars-Avril alors que les mammifères sont visibles dans le parc à peu près toute l’année. Le parc bénéficie de 2 campings et de quelques restaurants et étales de nourritures près du Visitor Center du parc. Quant aux guesthouses et hôtels, ceux-ci se situent à l’extérieur en bordure du parc. Etant donné les grandes distances entre les différents points du parc, le moyen le plus commode le parcourir est la voiture, sachez toutefois que des randonnées sont aussi organisées allant de 500m à plusieurs dizaines pour les plus exercés. Des nombreux points d’arrêts sont possibles en voiture pour vous permettre d’accéder à certains endroits sans devoir faire le trajet entièrement à pied. Vous pourrez dans les 2 cas accéder par exemple aux chutes d’eau, pleine de mai à octobre, de Haew Nerok ou celle entre autres d’Haew Suat où une scène du film «La Plage» fut tournée. Pour accéder aux 2 tours d’observations de Nong Phak Chi et Mo Sing vous devrez emprunter des petits chemins depuis la route.

Faites attention à votre vitesse sur la route si vous conduisez. Si la vitesse maximum autorisée est de 60km/h dans le parc, il n’est pas rare de voir des véhicules, parfois même de rangers, rouler à près de 80km/h sans ralentir. La vitesse excessive est cause de mortalité chez certains animaux traversant régulièrement la route (serpents, macaque, ect.). Certaines personnes qui c’était arrêté sur le bord de la route ou qui avait ralenti pour admirer la faune ont au contraire été verbalisé pour cause de ralentissement du trafic.

Publicités