Nos clients l’ont fait: exemple de programme en Inde

Exemples de circuit en Inde

Voici quelques exemples de circuits sur mesure en Inde que nous proposons ou qui ont déjà été faits par nos clients et qui vous aiderons à construire votre voyage.

Le Gujarat

De Bombay, en passant par AhmedabadZainabadBhujGondal Sasan GirDiu – Bhavnagar – Utelia . Sinon, on peut prendre Le Royal Orient Train qui vous emmène, avec les stop-overs en route, de Diu, en passant par Udaipur, Chittorgadh, Jaipur et Delhi pendant une semaine, un voyage à remonter le temps…

Le Cachemire

La beauté mythique de Srinagar, les lacs en montagne et les house-boats, le décor de fond sont les cimes majestueuses de l’Himalaya

Les Îles Lacquedives

Depuis Cochin, aller dans ces « Maldives indiennes » à la mer bleue turquoise et au sable blanc…

Sur les pas du Bouddha

Lumbini, Bodhgaya, Sarnath, Rajgir, Nalanda, Patna… retour au berceau du Bouddhisme

Les soins Ayurveda au Kerala

Ce massage traditionnel devient de plus en plus une référence du bien être à l’indienne. La saison idéale étant en été, pendant la mousson, pour profiter des tarifs très avantageux dans les hôtels les plus beaux du Kerala

Le « Palace on wheels »

Pour voyager comme le faisaient encore il y à quelques décennies, les maharadjahs et les maharanis, dans le Rajasthan.

L’Assam, Nalanda et les autres…, la terre lointaine…

On oublie souvent que ces états, situés à l’extrême est de l’Inde, reliés avec le sous-continent par la bande de terre cernée par le Bhoutan au nord et le Bangladesh au sud… Une contrée lointaine, une nature extrêmement préservée, et d’autres peuples qui complètent la fascinante mosaïque démographique de l’Inde.

Extrait d’un carnet de voyage au Kérala

« …Embarquement sur le Kettuvalam, (House boat), la maison flottante typique du Kerala. Voici le rêve des touristes un peu aventuriers. Une quarantaine s’alignent sur le « Finishing point », l’embarcadère, pour le check in. Un sampan à moteur au toit en fibre de noix de coco joliment tressée, ouvert à l’avant formant un petit salon, une ou deux chambres selon le sampan qui est à confort simple mais suffisant et propre, un équipage de trois personnes dont deux matelots et un cuisinier, et nous voilà embarqués sur notre aventure aquatique kéralienne. L’eau calme,  les villages verdoyants, les rizières peuplées de cigognes blanches, les canaux bordés de franges de cocotiers, les tapis de nénuphars violets alternant avec ceux des jacinthes d’eau couleur vert foncé, les promesses sont tenues. Nous avons jeté l’ancre autour de 7 heures du soir, au milieu de nulle part. La lune est là, superbe, une lune à deux tiers avec toute sa grâce. Le chant des oiseaux et des grenouilles sont nos uniques compagnons. Le dîner est servi sous la lumière des lampes à pétrole et aux chandelles… le dépaysement est complet…

On appelle à juste titre le Kerala « green land », le pays verdoyant. Toutes les nuances de vert sont présentes, à chaque pas. Vert émeraude de ses eaux, vert foncé de ses jungles, vert doré des franges de coco au soleil ; vert poudré des peaux de noix de coco, vert majestueux des collines de théiers, vert tremblant des feuillages de flamboyants, vert brillant des feuilles de cacaotiers, vert émeraude fluorescent des jeunes feuilles de bananier, vert pale argenté des feuilles d’une forêt d’ hévéas au vent; vert mystérieux du visage (Paccha) de Jayanthan, le beau prince séduisant d’une danse Kathakali, vert patiné des personnages du Ramayana sur les fresques du palais hollandais de Cochin… Fermons les yeux pour mieux apprécier cette harmonie de couleurs, nous sommes envahis par la symphonie des senteurs. Jasmins, frangipaniers, orchidées, fuschias, holycross orchidée, hexora coccinia (fleurs des temples), kaliandra (powder pops), rose apple, sensitive, caféiers en fleurs et mille autres dont on connaît pas le nom, parfument délicatement chaque pas de cette promenade à pied sur les hauteurs de Thekkady. Puis rivalisent les arbres à muscat, à cardamome, à cannelle, à cumin, girofliers, plantes à gingembre, celle du turméric (curcuma ou faux safran), à vanille, à citronnelle, à galanga ; citrus où encore cet arbre donnant des fruits à cinq parfums… On est émerveillé devant cette orchidée venue du Cambodge ! tout en fleurs en forme de soulier de fête, celle au nom d’Heliconia arrivant de l’Amazonie ? que les fleurs ressemblent à du plastique, d’une couleur rouge plus que bizarre, où encore cette plante nommé « jasmin magique », ou « hier, aujourd’hui, demain », dont les fleurs ressemblent à des pensées ou à  des papillons, le bourgeon d’hier, donne naissance à la fleur de couleur violette  aujourd’hui, qui  sera de couleur blanche le lendemain… ».

« …D’autres attractions plus « couleur locale », comme regarder avec amusement les pêcheurs aux carrelets chinois sur le front de mer, errer dans le vieux marché aux grains en gros, rêver devant la danse de Kathakali, admirer les fresques murales dans le palais hollandais, déguster un poisson frais dans ces restaurants au bord de mer, observer la valse des bateaux et barques de toutes sortes sur l’entrée du port de Cochin depuis le balcon de sa chambre du Brunton Boatyard, ancienne demeure anglaise reconvertie en hôtel, ou se perdre dans la vieille ville et apprécier un excellent biryiani en compagnie des Indiens dans l’une des nombreuses échoppes… Ou pourquoi ne pas se confier aux mains expertes des masseurs kéraliens pour une cure d’Ayurveda, à laquelle on attribue de nombreux bienfaits et un savoir-faire millénaire, très efficace contre le stress, bénéfique pour la santé et le rajeunissement.

La mer à Kovallam est belle, le sable est blanc. La plage la plus animée est celle entre l’hôtel Ashoka (censé être le plus cher du coin, avec un service horrible et une ambiance extrêmement industrielle). Là, s’amasse pléthore de guesthouses, d’hôtels de basse catégorie, les uns sur les autres, au milieu de boutiques et de restaurants pour les touristes… Mais c’est encore loin d’être Phuket ! Nous avons préféré nous retirer de la foule (animation garantie en ce jour de Saint Sylvestre), pour nous installer au Coconut Bay Beach Resort, dans l’une de ces nombreuses villas avec vue sur la mer et piscine ; sa plage est intime, les villageois sont nos seuls compagnons. Une crique coincée entre deux rochers, la plage ici descend plus vite qu’à Light House Beach, on perd pied à une dizaine de mètres du bord. Les vagues sont plus « câlines », aussi.

En quittant Cochin et en allant vers Trivandrum dans le sud, trois stations balnéaires commencent à rivaliser avec Goa : Marari, Varkala, et la fameuse Kovallam. Goyaviers, jacquiers, bougainvilliers, frangipaniers, bananiers, cocotiers, flamboyants,… remplacent théiers et caféiers. A Marari, pas très loin d’Allepey, un seul hôtel, le luxueux Marari Beach de la chaîne de Casino, immense jardin fleuri, piscine impeccable, personnel irréprochable, plage immense au sable fin et aux eaux transparentes; les  étendues  de lotus et de nénuphars surprennent à chaque coin de la promenade. Le petit déjeuner pourrait être de meilleure qualité… Un peu au nord de Trivandrum, le Varkala Beach commence à avoir son chapelet de restaurants et de boutiques sur la falaise surplombant la plage de sable fin. Excepté le Taj Garden Retreat, d’une capacité limitée d’une trentaine de chambres et le double pour le personnel, un autre petit hôtel, le Preef Beach Resort… offre dix neuf chambres simples sous forme de bungalow pour les petits budgets. Le reste est plutôt composé de guesthouses. Puis on arrive à Kovalam, district comportant un ensemble de plages, situé à 15 kilomètres de Trivandrum, avec les petits hôtels qui disputent la vue sur la plage et la promenade… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s