Voyage en Inde: Trekking dans le Ladakh

Bonne nouvelle ! Depuis le 1er mai 2015, il est tout simple d’obtenir un visa pour l’Inde. Il suffit de remplir un formulaire en ligne avant votre départ, et vous n’avez qu’à récupérer le visa, à votre arrivée en Inde, dans l’un des 9 aéroports principaux du pays.

A cette occasion NostaLatina vous fait découvrir 5 articles, présentant chacun une des facettes de la culture de l’Inde, ce sous-continent magnifique et surprenant.

 

Le Ladakh est une région de montagnes située dans l’extrême nord de l’Inde, dans l’Etat du Jammu et Cachemire. Toute la région se trouve dans la chaîne himalayenne, et elle tout près du Tibet, ce qui lui vaut souvent le nom de « Petit Tibet ». Le Ladakh se situe au croisement du Pakistan, de la région disputée du Cachemire, et des régions autonomes de Chine du Tibet et du Xinjiang, ce qui en fait un espace de croisement multiculturel fort intéressant, depuis plus de 1000 ans.

ladakh 2

Le Ladakh se situe entre les montagnes de l’Himalaya et celles de Karakoram, et il est assez difficilement accessible. Seulement 2 routes y mènent, et chaque année la neige les rend impraticables pour au moins 7 ou 8 mois. Le seul moyen de se rendre dans la région de Ladakh est alors de prendre un avion jusqu’à la capitale de la région, Leh. Cette ville compte environ 15 000 habitants, et chaque année le nombre de touristes y augmente. La ville se situe déjà à 3500 mètres d’altitude.

C’est cependant cette difficile accessibilité à la région, située à 700 kilomètres au dessus de New Delhi, a permis à Ladakh de conserver sa culture bouddhiste traditionnelle et son charme indéniable, jusqu’à maintenant plutôt réservés aux trekkeurs.

Lors d’un trek dans ces magnifiques montagnes vous croiserez de nombreuses maisons surplombées de chortens, les stupas typiques tibétaines et représentatives de l’architecture bouddhiste. Lorsqu’on croise ces chortens cela symbolise la présence de Bouddha et indique donc que c’est un lieu d’offrande, de prière et de réflexion propice.

ladakh

Il existe des petits villages au sein de ces montagnes. Et les habitants accepteront volontiers de vous héberger pour une nuit ou deux. C’est d’ailleurs le seul moyen que vous aurez pour passer la nuit dans la montagne. Ces familles vivent le plus souvent de l’agriculture. Elles élèvent des moutons, des chèvres ou des yaks. Et l’orge est quasiment la seule céréale cultivable, en raison des cycles de la nature difficiles dans la région.

Il existe beaucoup de ressemblances entre cette région et celle du Tibet, bien que le Tibet fasse 10 fois la taille du Ladakh et accueille 250 fois plus de visiteurs chaque année !

Lors de votre voyage en Inde, notamment pour le deuxième séjour, n’hésitez pas à passer quelques jours dans l’extrême nord du pays, dans la région du Ladakh, vous ne serez pas déçus par les possibilités de trekking qui s’offriront à vous à travers ces majestueuses montagnes. Partez avec NostalAsie, votre agence de voyage sur mesure, spécialiste de l’Asie.

Ladakh, Tibet, Himalaya, accessibilité côté Inde, trekking dans l’Himalaya, haute montagne Asie, treks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s