Voyage à la carte au Népal

Pour votre premier ou deuxième voyage au Népal, que ce soit pour un trekking ou pour un voyage de découverte, voici quelques conseils et astuces pour votre circuit au Népal:

Meilleure saison pour aller au Népal

Le Népal connaît des hivers plutôt froids, particulièrement dans les zones himalayennes, mais des été très chauds lorsque arrive la mousson en mai. La meilleure période est la saison froide d’octobre à mars, le climat y est sec et ensoleillé. La Mousson, saison des pluies s’étend de juin à septembre.

Programme et quelle formule choisir ?

Photo Népal – Kathmandou

Le Népal présente une très large gamme de possibilités de voyage, toutes ne sont pas exclusivement réservées aux sportifs, contrairement aux préjugés que l’on a souvent. Hormis le trekking dont nous allons parler plus tard, la découverte du Népal peut s’axer uniquement sur les itinéraires culturels. Trop souvent considérée comme une extension rapide d’un voyage en Inde, on est surpris de constater que la découverte des richesses culturelles et architecturales de la vallée de Kathmandou peut occuper une semaine complète. Sans parler de la très belle région de Pokhara à garder par une marche facile ou par bateau et des villages Gurung dans un cadre exceptionnel avec vue sur l’Himalaya. Les parcs nationaux sont assez bien protégés et font la joie des voyageurs amoureux de la nature. Un pèlerinage au pays natal du Bouddha, Lumbini, à la vallée de Gorkha, d’où partent les trekkers, ou encore, Namche Bazar sur la route menant au Tibet et aux camps de base du Mont Everest (côté népalais). Autant d’itinéraires pour parcourir les régions accessibles par des moyens de transport motorisés sans devenir des randonneurs.

Le trekking (randonnée) au Népal et en Himalaya

Photo Népal – Himalaya

C’est probablement un des meilleurs pays du monde en terme de rapport qualité/prix pour les organisations de trekkings.

Le trek, bien entendu, est très souvent assimilé à l’image de l’Himalaya. Rien ne vaut le plaisir de la marche au Népal (dans certains endroits, on ne peut faire autrement que marcher).

L’organisation dans ce domaine est presque parfaite au Népal. Qu’il fait bon d’aller dans la montagne vierge où l’on sent vraiment la liberté, la beauté, la nature, la pureté, la force.

Vous partez alors avec une équipe comprenant sherpas, cuisiniers, siddars, porteurs… qui assure le bon déroulement de votre trek dans le moindre détail. La durée quotidienne de la marche s’allonge progressivement. Le chemin suit des sentiers plus ou moins tracés dans l’Himalaya avec des niveaux plus ou moins difficiles. Pour passer la nuit, soit votre équipage vous fait des campements avec tous les équipements fournis par nos équipes, soit vous le faites en lodge (chez les villageois ou les abris en montagne, il y aura moins de personnel pour vous accompagner). Nos treks, sauf sur demande expresse, sont tous des treks en tente avec notre personnel permanent (et non pas des intérimaires) afin de pouvoir assurer le maximum de confort et surtout de sécurité pour nos voyageurs.

Un entraînement régulier permet à toute personne en bonne santé, même les enfants, de faire du trek. La plupart des trekkers (80%) parcourent des chemins accessibles et qui ne sont pas trop problématiques. Les aventures que vous voyez au cinéma ne concernent que les vrais explorateurs.

Nous proposons donc une très large gamme de treks selon votre niveau, allant du plus facile et plus courant comme le Royal Trek, le Tour de l’Annapurna (différents niveaux), le Ghorepani Trek… au moins courant comme le Mustang, le Helambu, le Lang Tang… aussi bien que Makalu, Everest, Kalapathar, Dolpo…  Autonome et  indépendant pour les vivres, nous pouvons les tracer sur mesure (le trek suivant les chemins des pèlerins jusqu’au Mont Kailash par exemple).

Une autre formule, le “ hiking ” dans nos programmes, plus souple, permet de découvrir la vie des népalais dans leurs villages sans devoir escalader l’Himalaya. Idéale pour les petits groupes de 2 à 4 personnes, cette formule est également réservée à ceux qui aiment marcher sans faire un trekking, la marche étant relativement facile et ne demandant qu’un minimum d’entraînement avant le départ. Les journées de marche rayonnée en étoile depuis un hôtel ou en hébergement « en dur » où vous dormirez pendant quelques jours, évitant ainsi la logistique assez lourde d’une équipe, surtout pour peu de voyageurs.

 Nos clients l’ont fait

 « L’épopée himalayenne » 17 jours / 15 nuits

Pour voir d’autres exemples de programmes au Népal, rendez-vous sur  www.ann.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s