Voyage au Vietnam: Les monuments de Huê

Devenu une destination touristique, le Vietnam comblera les attentes de votre voyage sur-mesure. Du Nord au Sud, le pays compte de  nombreux sites incroyables à découvrir tel que la Baie d’Halong, le parc Phong Nha Ke Bang, le complexe de monuments de Huê, le sanctuaire My Son, etc. 

Hue-Vietnam

Situé à mi-chemin entre Hanoi au nord et Ho Chi Minh Ville au sud, Huê, autrefois capitale du Vietnam et siège de la dynastie Nguyen, apparaît aujourd’hui comme une ville de moindre importance. Réputée pour sa cuisine raffinée, Huê ne reste pas moins un lieu de visite culturel et historique du Vietnam. Un moyen agréable mais un peu sportif de découvrir la ville peut être la ballade en vélo. Une autre découverte, au fil de l’eau celle-ci, est de louer une embarcation afin de faire une petite croisière sur la rivière des parfums. Le soir, vous pourrez même profitez d’une croisière au son de musique locale. Lors de votre croisière ou de votre balade à pied ou en vélo, vous passerez forcément par le pont Trang Tien. Sa structure ne vous rappelle pas quelque chose ?

Plusieurs fois détruit depuis sa réalisation, fin du XIX ͤ  siècle, le pont construit par Gustave Eiffel fut détruit plusieurs fois en partie durant les guerres avant d’être totalement restauré en 2002 où un éclairage spécial fut installé pour le festival de la ville. Il n’y a malheureusement pas autan de site à découvrir à Huê que dans d’autres lieux du pays mais la ville constituera tout de même une étape intéressante entre le nord et le sud du pays.  Le point de visite principale de la ville est la citadelle fortifiée, Kinh Thanh, reconnue Patrimoine Mondiale de l’UNESCO en 1993, le long la rivière Song Huong. Ce monument étendue sur une surface de 2.5km² est protégé par des murs faits de briques, de terres et de pierres et pouvant atteindre à  certains endroit 20m de haut. L’accès principal de la citadelle est marqué par 10 portes reliées chacune à l’autre côté des douves par un pont de pierre en forme d’arc. A l’époque impériale, un canon sonnait l’ouverture, à l’aube, et la fermeture, au crépuscule, des portes de la citadelle. Connu sous le nom de «la cité jaune», Hoang Thanh, inspiré par la cité interdite de Pékin est un monument incontournable de la visite une fois passé les portes d’entrée du site.

En continuant la visite par la porte Ngo Mon et par «le pont des eaux dorées», Kim Thuy Kieu, vous arriverez au Dien Thai Hoa (Palais de la suprême harmonie) où siégeait les rois de la dynastie Nguyen.  Certaines parties du site impérial ont malheureusement disparus dans les bombardements américains notamment lors de la guerre tel que la cité pourpre interdite qui abritait la famille de l’Empereur. Depuis le milieu des années 90 d’importants travaux de reconstruction, sur base des archives, ont été entrepris afin de rebâtir ce palais. Aujourd’hui, des quartiers résidentiels, des parcs et jardins ont remplacés certaines parties détruites du palais. Si l’ancienne citadelle impériale et le quartier résidentiel si situent sur la rive nord de la rivière, la nouveau quartier commerçant ainsi que le vieux quartier français et le district se trouvent  où se trouve la plupart des hôtels se situe sur la rive sud. Sorti de la ville, vous pourrez vous rendre pour la journée aux tombeaux royaux de la dynastie Nguyen. Répartis à différents endroits autour de la ville, vous y trouverez des sculptures, des palais abritant les tombes des empereurs et jardins Un autre lieu de visite intéressant est la DMZ, zone démilitarisée. Cette zone tampon fut créée lorsque le pays était encore coupé en deux. Aujourd’hui contrairement à son nom la zone est occupée par de nombreux militaire. Des tours dans la zone sont organisés si vous souhaitez voir un pan de l’histoire du pays.

Spécialiste du voyage sur-mesure individuel, votre agence NostalAsie vous organisera un circuit à votre goût.