Voyage au Japon : Yakushima

Alliant tradition et modernité, le Japon a su conserver ses sites historiques et culturels, bien souvent inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, grâce au soin pris depuis des générations afin de préserver au mieux son patrimoine, en utilisant des techniques traditionnelles. Les palais impériaux de Kyoto, Tokyo ou les temples de bois de Nara, le château d’Himeji, les temples de Nikko ou encore les temples du pèlerinage de Shikoku sans oublié le site naturel emblématique du Mont Fuji, font partie, en autres, des sites incontournables à visiter lors de votre voyage au Japon avec votre agence NostalAsie. Du baroudeur au voyageur plus tranquille, nos circuits sur-mesure s’adaptent à vos besoins. Votre agence NostalAsie vous concoctera votre voyage sur-mesure à travers le Japon pour un séjour réussi.

Forest_in_Yakushima_39

Au cœur de l’île de Yaku (屋久島), appartenant à l’archipel Osumi, située dans le sud de Kyushu, au Japon, se trouve Yakushima. Au croisement des régions biologiques paléarctiques et orientales, ce sanctuaire naturel regorge d’une exceptionnelle richesse florale, parcourue par des cèdres millénaires japonais nommés sugi ; réputés être les plus vieux arbres du pays. Le plus connu est le Jomon Sugi en raison de son âge, estimé, selon la légende, à plus 7 000 ans, et datant donc de la période Jomon. Ce lieu a également été la source d’inspiration de Hayao Miyazaki pour son film d’animation la Princesse Mononoké. Yakushima est une forêt sempervirente tempérée chaude spécifique au plan mondial, en raison de son écosystème particulier qui permet une croissance de la végétation côtière, subtropicale ainsi que pluviale qui se sont adaptées aux fortes précipitations de l’île : un proverbe local dit qu’ « il pleut 35 jours par mois à Yakushima. ». L’île de Yaku est surnommée Sekai Island (世界遺産, « patrimoine mondiale ») depuis son entrée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993.

Cette forêt luxuriante s’adresse avant tout aux randonneurs et aux amateurs d’une nature vierge et sauvage. Plusieurs chemins balisés vous permettent de découvrir de diverses façons la beauté souveraine de Yakushima, célèbre pour sa flore quasiment intacte et ses paysages à couper le souffle. Pour ce qui est de la faune, pendant vos excursions vous aurez peut-être la chance de croiser quelques macaques (Yakuzaru) ainsi que des cerfs (Yakushika) comme à Nara ou encore Miyajima. Toutefois, la curiosité de ce somptueux écosystème reste le himeshara, un arbre de couleur orangée, dont la sève est froide, si bien que le conducteur du bus qui vous amène aux sentiers des randonnées vous invitera à le serrer dans vos bras, les temps de forte chaleur, pour vous rafraichir, au risque de paraître étrange.

Outre l’aspect plutôt sportif de cette destination, Yakushima, vous permet tout le loisir de vous reposer sur ses plages de sables blancs, celle d’Isso s’étend le long de la côté Nord de l’île aisément accessible depuis Miyanoura. Cependant, les plus observateurs seront sûrement attirés vers celle de Nagata, à l’Ouest des terres, où dans un décor onirique, des tortues caouannes et vertes viennent pondre leurs œufs. Prenez toutefois garde de ne pas troubler ce cycle. En plus des plages, l’île de Yaku, vous propose de vous relaxer dans l’un de ses nombreux onsen, plusieurs bassins côtiers offrent aux baigneurs un splendide panorama marin, le corps plongé dans l’eau chaude, comme le Yudomari onsen. Ou encore le Kaichu onsen qui n’est accessible que quelques heures avant et après la marée basse.

Gardez à l’esprit qu’il s’agit ici, d’une petite île avec un nombre d’habitants limités. Un seule route permet de circuler et fait le tour de l’îlot. Toutefois quelques commodités ont été aménagées pour les touristes souhaitant passer plusieurs jours sur l’île.