Voyage en Thaïlande: Le marché flottant de Damnoen Saduak

Damnoen Saduak se situe à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Bangkok dans la province de Ratchaburi. Autrefois confidentielle, cette petite ville doit sa renommée à ses nombreux marchés flottants disséminés dans différents quartiers. La mise en valeur du site a beaucoup été faite pour promouvoir le tourisme depuis les années 70.

Les images les plus connues de ce marchés sont celles grouillantes de bateaux colorés,  chargés de différentes denrées ou objets  vendus la plupart du temps par des femmes coiffées d’un chapeau en bambou et du ballet incessant des ces petites embarcations appelées sampans essayant de se faufiler sur les canaux bondés. Les canaux (klongs),  entre la rivière Taachin et la rivière Maklong,  autrefois conçus pour faciliter le transport de l’eau à travers la ville et sont devenus aujourd’hui de véritables rues pour les marchands qui peuvent naviguer avec leur échoppe flottante. L’irrigation des champs, facilitée par les canaux permet d’avoir une agriculture fertile dans la région et d’avoir une diversité et une abondance de produits que l’on retrouve sur les marchés. Les produits pourront même être préparés et déguster sur place, froids ou chauds. Vous serez étonnés de la variété des plats disponibles et parfois même servis dans des bols en porcelaine qui seront rapportés par la suite à l’échoppe, moyennant un petit supplément, par votre guide. Les fruits les plus courants que vous trouverez sont des noix de coco, des oranges, du raisin, de la papaye, de la goyave ou encore des mangues. Une grande variété de légume est également vendue. Pour pouvoir acheter plus facilement vous devrez vous-même emprunter l’un de ces bateaux mais rassurer vous ce ne sera pas à vous de le diriger à travers cette foule. A votre arrivée, vous aurez le choix entre prendre un bateau à la station de taxi-bus  et peut-être négocier votre tarif ou bien marché un peu jusqu’à l’entrée du marché et prendre un bateau, à moteur ou non, à partir de là pour habituellement un meilleur prix. Si vous souhaitez échapper au bran le bas des touristes, vous devrez vous y rendre très tôt et profitez du levé de soleil et du choix des produits dans un calme relatif. La visite vous prendra de 2 à 3 heures voir plus selon votre envie d’achat ou de photos sur place. Profitez bien de la matinée car beaucoup de commerçants quittent les canaux après midi.  Pour profiter aux mieux du marché de Damnoen Saduak, ouvert tous les jours, il faut partir de Bangkok aux petites heures du matin. L’autre solution est de passer la nuit sur place ou dans les alentours pour s’éviter un lever encore plus matinal. Sur votre chemin entre Bangkok et Damnoen Saduak vous pourrez profiter d’un arrêt à Samut Songkhram pour découvrir une fabrique locale de sucre de coco. Cette ville se trouve à une vingtaine de kilomètre seulement du marché flottant. La noix de coco est un ingrédient essentiel de la cuisine thaï mais est malheureusement souvent remplacé par du sucre de canne plus facile à travailler. Dans les fabriques les habitants travaillent toujours de manière traditionnelle. Cette méthode consiste à récolter le jus dans un tube de bambou pendant une nuit entière puis de chauffer le liquide ainsi récolter avant de le laisser refroidir dans de petit pot pour le laisser durcir pour ressembler à de petit palets qui peuvent alors être vendu.

Depuis peu, nous emmenons nos clients au marché flottant d’Amphawa qui reste beaucoup moins touristique. Toutefois, comme le marché de Chatuchak à Bangkok, Amphawa ne se réunit uniquement qu’en week-end, ce n’est pas toujours facile d’insérer dans tous les circuits.